Contribution de C.E. TESTUT, G. GARRIC, L. PARENT, E. GREINER & J.-M. BRANKART:


Récent développement du système d'analyse Mercator-Océan: Application du système d'analyse au modèle de glace de mer



Depuis le début des années 2000, Mercator-Océan développe une hiérarchie de systèmes d'analyse et de prévision de l'océan pour simuler la circulation globale à différentes résolutions (du 1/4 au 1/12). Ces systèmes d'analyse sont actuellement basés sur le modèle d'océan NEMO (Nucleus for European Models of the Ocean) couplé au modèle de glace de mer LIM2_EVP et sur le système d'assimilation SAM2 (Système d'Assimilation Mercator V2). Cet outil d'analyse est construit autour d'un filtre de Kalman de rang réduit dérivé du noyau du filtre SEEK développé initialement au LEGI/CNRS. Les covariances de l'erreur d'ébauche de cet algorithme sont notamment représentées par des sous-espaces d'erreurs modélisés par un ensemble de modes d'erreurs multivariés. Actuellement, seule la composante océanique de des systèmes Mercator-océan est controlée via l'assimilation de données de type profils InSitu (Température et salinité), température de surface satellitales et anomalies altimétrique le long de la trace. Dans le contexte du projet européen MyOcean2, Mercator-Océan planifie d'étendre le contrôle de l'assimilation à la composante glace de mer via l'assimilation de données de concentration de glace de mer. Dans une première étape, le système d'assimilation utilise une double analyse indépendante (océan et glace de mer). Nous présentons ici à la fois la méthode utilisée ainsi que les résultats préliminaires dans le contexte d'une application à la composante glace de mer des systèmes de réanalyse de Mercator-Océan avec un focus sur les zones arctiques.

up arrow