Contribution d'Olivier CAUMONT & al.:


Assimilation de nouveaux types de données télédétectées dans Arome (projet Antydote)



L'amélioration de la prévision des phénomènes de petite échelle à fort impact sociétal (pluies intenses, brouillard, etc.) passe par une meilleure représentation de ces phénomènes dans les modèles de prévision numérique du temps. Ceci nécessite d'augmenter la résolution de ces modèles, et en parallèle d'utiliser pour leur initialisation et leur validation des observations fournissant des informations physiques pertinentes à des résolutions similaires. L'utilisation de ces nouvelles observations pose des questions spécifiques telles que le choix de la grandeur physique considérée, ou encore la spécification de l'opérateur d'observation et des erreurs de mesure. Ces questions ne peuvent être résolues que dans un cadre regroupant spécialistes des instruments concernés et experts en assimilation et modélisation atmosphérique. L'objectif du projet sur l'Assimilation de nouveaux types de données télédétectées dans Arome (Antydote), financé par l'action interorganisme sur projets Lefe, était de fédérer les efforts de ces différentes communautés afin d'ouvrir et explorer de nouvelles pistes pour l'assimilation de données pertinentes aux échelles kilométrique et subkilométrique. Dans le cadre de ce projet, les efforts ont porté plus précisément sur l'assimilation des observations lidar vapeur d'eau, de paramètres thermodynamiques mesurés par les profileurs de vent et les radiomètres au sol, des observations polarimétriques et de la réfractivité mesurée par les radars précipitation, ainsi que sur l'enrichissement de la couverture en observations satellitaires grâce à de nouvelles techniques d'assimilation des observations nuageuses et sur terre. La présentation illustrera les avancées obtenues dans le cadre du projet Antydote pour chacun de ces types d'observation.

up arrow