Contribution de Guillaume THIREL E. MARTIN, F. REGIMBEAU, J.-F. MAHFOUF, S. MASSART, S. RICCI & F. HABETS:


Un système d'assimilation de débits passés pour des prévisions d'ensemble de débits sur la France



Le modèle hydrométéorologique à base physique, SAFRAN-ISBA-MODCOU (SIM), est développé à Météo-France depuis plusieurs années. Ce modèle distribué est utilisé dans un mode pré-opérationnel depuis 2005 afin de produire des prévisions d'ensemble de débits à moyenne échéance basées sur les EPS du CEPMMT (51 membres, 10 jours d'échéance). Un système d'assimilation des débits passés a été implémenté dans le but d'améliorer les états initiaux de ces prévisions d'ensemble de débits. Les débits observés quotidiens d'une sélection de 186 stations de mesure distribuées sur la France ont été utilisés pour une période de 19 mois. L'operateur d'analyse est le Best Linear Unbiased Operator (BLUE), et 3 configurations du système d'assimilation ont été testées, chacune modifiant l'humidité du sol d'une manière différente. Une amélioration optionnelle de la physique du modèle (le profil exponentiel de la conductivité hydraulique dans le sol) a été testée. La performance du système a été évaluée pour une sélection de 148 stations assimilées, mais aussi pour une sélection de 49 stations totalement indépendantes, pour chacune des configurations. Une amélioration générale des débits simulés a été observée, et les modifications imposées par le BLUE sont restées faibles. Enfin, l'impact du système d'assimilation sur les prévisions d'ensemble de débits, et l'impact de la physique améliorée, ont été estimés séparément en comparaison des prévisions de débits opérationnelles. Les résultats montrent une amélioration significative des prévisions, et la meilleure configuration montre le bénéfice de la méthode tout au long des 10 jours d'échéance, même pour de très forts débits et pour des stations sur lesquelles l'assimilation n'est pas directement effectuée.

up arrow