Contribution de Élisabeth REMY, Arthur VIDARD & Éric GREINER:


Analyse de sensibilité de l'océan par méthode adjointe



Dans cet exposé nous présentons une utilisation de l'adjoint pour une analyse de sensibibilité de la réanalyse océanique globale au 1/4 produite à Mercator Océan, Glorys. Dans le but d'améliorer les analyses, nous estimons la sensibilité des prévisions aux conditions initiales et aux forçages atmosphériques. Les forçages atmosphériques ne sont pas controlés par le système d'assimilation actuel mais différentes études montrent que leurs erreurs peuvent avoir un impact non négligeable sur l'état océanique et induire des biais. Le développement de l'adjoint du code d'océan NEMO, intégré au code NEMOVAR, s'achève. Nous le testons donc ici dans une configuration océanique dite "eddy-permitting". Les premiers résultats sont présentés et montrent une grande disparité spatiale et saisonnière de la sensibilité de la température de surface océanique aux flux atmosphériques. Ces résultats montrent l'intérêt d'une stratégie de correction des flux forçant l'océan et aussi l'importance de la prise en compte de la dynamique océanique pour contraindre certaines régions, même sur des périodes courtes de l'ordre de la semaine.

up arrow