Contribution de Laurent Hascoet:


Avancées récentes de la Différentiation Automatique pour les Sciences de la Terre



Nous essayerons de présenter des progrès récents dans la construction de codes adjoints par Différentiation Automatique (DA). En 2006, nous avions présenté les principes de la DA, les grands outils disponibles, et l'application de notre outil (Tapenade) au code OPA dans sa configuration GYRE. Les deux dernières années ont vu l'application des outils de DA à des codes de simulation de complexité croissante. Nous décrirons les applications récentes de TAF, OpenAD et Tapenade à des codes d'océanographie, géologie, observation satellitaire... Nous mettrons l'accent sur les difficultés majeures au niveau informatique, celles qui ont été surmontées, et les autres. Ces avancées majeures concernent le calcul efficace et les utilisations des dérivées secondes, l'éternelle question des compromis stockage-recalcul pour l'adjoint, et l'éventail des langages d'application (Fortran90, plus récemment C, incluant MPI).

up arrow